Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

visites d'espositions

  • Louvre, l'exposition " les mythes fondateurs.

    Pin it!

    exposition Louvre, exposition petite galerie, mythe fondateur, dessiner au Louvre, cours de dessin, histoire de l'art

     

     

    Une tentative pour le Louvre d'une exposition différente, sculptures, peintures, affiches, films, provenant de régions diverses, datant de la préhistoire à nos jours.

    Lire la suite

  • Exposition de Quentin Garel

    Pin it!

    exposition quentin garel,exposition muséum,jardin des plantes

      Une surprise lors de mon arrivée dans la galerie de paléontologie - anatomie     comparée, l'exposition des œuvres de Quentin Garel,

    Lire la suite

  • Découvertes au fil de l'été.

    Pin it!

    Petit musée, espace immense, ancien ou nouveau musée, voici mes découvertes de l'été.

    Cliquer sur les images pour les  voir en plus grand dans une nouvelles fenêtre

    Lire la suite

  • Visites de galeries.

    Pin it!

    Pour la 4ème fois ce jeudi nous avons sillonné les rues allant de galeries en galeries. A chaque séance des découvertes, d'artistes, de responsables de galeries. Il y a aussi les discussions entre les participants, discussions sur les œuvres que nous découvrons, sur le travail des artistes qui résonne en nous et nous renvoie à notre propre travail artistique amateur ou professionnel. Ces après-midis sont un plaisir, que l'on apprécie l'artiste ou pas les partages entre nous sont toujours riches d'apprentissages.

    Jeudi 15 janvier. Vers la rue de Seine. La découverte la plus surprenante aujourd'hui fut l’œuvre de Josette Rispal présentée à la galerie "les yeux fertiles". En vitrine on peut apercevoir dans un espace sombre, des sortes de poupées de chiffons brodées, avec des incrustations de strass. Puis l'on rentre et là happée par l'atmosphère je circule de pièces en pièces pour découvrir un monde à part que je ne saurais décrire. Je ne peux dire que ce monde me paraît beau, j'ai juste été fascinée, je ne voulais plus sortir. Voici une petite vidéo : http://newsarttoday.tv/expo/josette-rispal-galerie-les-yeux-fertiles/ J'aime les prises de vues de l'exposition, la parole peut intéresser, j'ai supprimé le son. 

    Galerie "Béatrice soulié", 21 rue Guénégaud, l'artiste Jean-Luc Giraud nous propose des autoportrait à l'encre, au crayon, au fusain, à l'aquarelle, à l'huile, en momtype... Il y a des portraits tragiques, satiriques, des drôles, certains nous amènent à réfléchir, d'autres sont remplis de poésie, bref toute une humanité.  Cette exposition duren jusqu'au 31 janvier.

    Galerie "Maria Wettergren", 18 rue Guénégaud, présentation de l'artiste Etienne Bertrand Weill . Les photographies présentée nous ont séduites de l'extérieur paraissant un travail gestuel de fusain et de pastel. Il y a une grande douceur avec en même temps une puissance du mouvement. Je ne connaissais pas la photographie cinétique.

    Première séance de novembre, nous avons visité des galerie du 7ème arrondissement entre la rue du Bac et les invalides. J'ai gardé en mémoire le centre culturel italien, 73 rue de Grenelle vers le métro "rue du Bac". L'hotel Galifet décoré fin XVIIe, début XIXe m'a surpris par ses peintures au plafond. Dans l'une des salles nous avons découvert le travail d'une artiste résidente du centre Martina della Valle. Un travail varié, dont les photos sur les peintures de plafond du centre m'ont particulièrement touchées. C'était lors du mois de la photographie.

    Toujours novembre, découverte des galeries de la rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris. Le coup de cœur,  une galerie spécialisée dans l'estampe contemporaine la "galerie Galatée". Nous avons apprécié l'accueil de la galeriste jeune femme ayant ouverte cette galerie il y moins de trois ans. Elle nous a parlé des artistes de la galerie  avec passion. Je dois reconnaître que les gravures de Marine Lefebevre m'ont beaucoup touchée.

    En décembre de nouveau dans le 7ème arrondissement, autour de la rue de Beaune, voici mes trois coups de cœur.

    La galerie "Hedoa" présentait un photographe animalier qui m'a réconcilié avec la photo..
    La galerie Michèle Hayem présentait Xue Sun jeune artiste d'origine chinoise une émotion toute particulière face à ces dessins, entre œuvre animalière et "poésie-rêverie".
    La galerie Eric Mouchet présentait une série de peinture/collage mêlant la tradition des miniatures indiennes avec la peinture contemporaine occidentale, avec le travail d'Alexandrer Gorlizki.

    Si vous voulez participer à ces visites contacter Marie-Annick au 06 85 67 25 44 .

     

  • Expositions, Musée d'Art Moderne, le 22 novembre 2014

    Pin it!

    Ce samedi nous avons choisi de voir l'exposition de Sonia Delaunay et celle de David Altmejd. Les photos de cette note viennent pour la plupart, du site du musée et celui de l'artiste .  Les détails des installations en plexiglas photos de M.A.J.

    DAVID ALTMEJD   :   FLUX

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    J'ai beaucoup aimais cette présentation. Grâce à la présence de nombreuses pièces, nous pouvons prendre le temps de rentrer dans le monde de l'artiste. Les premières pièces nous montre des têtes "détruites, construites ?" de première abord, j'ai eu du mal. Puis nous avons vu les constructions de miroirs. Pour moi cela m'a évoqué une perception du monde et de sa vacuité, la destruction de la terre par l'homme.

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunaydessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    Puis les GÉANTS, hommes sauvages hommes hors de proportions, les représentations du corps en plâtre en construction ou en destructions, je ne sais pas. 

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay   dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunaydessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunaydessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunaydessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunaydessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

     

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunaydessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    Arrive enfin les constructions en plexiglas je ne peux vous décrire les œuvres, ni vous exprimer par des mots ce que j'ai ressenti. Ce fut une découverte qui m'habite encore.

    Cette pièce laboratoire, cabinet de curiosité, rassemble de nombreux éléments des œuvres de David Altmejt :  construction de fil, éléments de corps humain, animaux, noix, jeux de miroir....

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay  dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunaydessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay  dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay  dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay  dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    dessin,peinture,sculpture,exposition,musée d'art moderne,david altmejd,sonia delaunay

    Texte tiré du site du musée.

    Le Musée d’Art moderne de la ville de Paris présente à l’ARC Flux, première rétrospective en France de l’œuvre de David Altmejd. Elle réunit des pièces inédites ou plus anciennes, ainsi que sa sculpture monumentale la plus récente et certainement la plus ambitieuse : The Flux and The Puddle (2014).
    L’artiste travaille à même le flux psychique. Dans son univers de « rêveur définitif », l’action et la conscience fusionnent ; l’artiste domine le grotesque et l’abject, marie l’esthétique au « glamour », ses sculptures explorent les mondes du rêve et du cauchemar entre fascination et effroi.
    L’exposition révèle un ensemble d’éléments, d’ « acquis artistiques » volontairement contradictoires : conceptuels ou processuels, entre virtuosité et ready made… Le flux lumineux, issu d’innombrables sources, naturelles et artificielles, se subdivise au gré des miroirs qu’il rencontre, fracassés ou intacts, suivant la fantaisie du sculpteur.
    Proche des univers cinématographiques de David Cronenberg, de David Lynch ou de Jim Henson et marqué comme toute sa génération par l’œuvre de Matthew Barney, David Altmejd allie des composants mystiques et alchimiques à une esthétique éclatée, entre structure et dispersion. Théâtre de formes et d’organes en gestation, de cristaux en formation, son œuvre agit par strates, assemblant patiemment des sédiments mémoriels soudain réunis en une explosion jubilatoire et onirique.

    DAVID ALTMEJD
    Né en 1974 à Montréal, vit et travaille à New York. Il intègre la section “arts visuels” de l'Université du Québec à Montréal pour étudier le dessin et la peinture, il en ressort sculpteur en 1998. Passionné de sciences biologiques et de cinéma fantastique, il s’expatrie à New York. En 2001, il est diplômé des Beaux-Arts de l’université de Columbia. David Altmejd a représenté le Canada en 2007 à la 52ème Biennale de Venise avec l’installation « The Index » et a participé aux Biennales du Whitney Museum en 2004 et d’Istanbul en 2003.

    COMMISSARIAT 
    Directeur : Fabrice Hergott
    Commissaires de l’exposition :François Michaud & Robert Vifian

     

    L'exposition Sonia Delaunay est une rétrospective qui mets l'accent sur la création textile que j'ai pu découvrir. Cette exposition nous a permis de parler de couleur, matière, composition, ainsi que de la place de l'artiste et de l’artisan dans notre société. Quelle est la différence entre l'art et l'artisanat.

    dessin, peinture, sculpture, exposition, musée d'art moderne, david altmejd, sonia delaunay

    dessin, peinture, sculpture, exposition, musée d'art moderne, david altmejd, sonia delaunay dessin, peinture, sculpture, exposition, musée d'art moderne, david altmejd, sonia delaunay dessin, peinture, sculpture, exposition, musée d'art moderne, david altmejd, sonia delaunay

    Texte tiré du site du musée.

    Les couleurs de l’abstraction

    Première grande rétrospective parisienne consacrée à Sonia Delaunay depuis 1967, l’exposition organisée par le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris rassemble, aux côtés de trois reconstitutions exceptionnelles d’environnements, plus de 400 œuvres : peintures, décorations murales, gouaches, estampes, mode et textiles. Cette monographie qui suit l’évolution de l’artiste de l’aube du XXème siècle à la fin des années 1970, met en lumière l’importance de son activité dans les arts appliqués, sa place spécifique au sein des avant-gardes européennes, ainsi que son rôle majeur dans l’abstraction dont elle figure parmi les pionniers.

    Le parcours chronologique, largement documenté, illustre la richesse et la singularité de l’œuvre de Sonia Delaunay marquée par un dialogue soutenu entre les arts. L’ensemble des œuvres choisies révèle une approche personnelle de la couleur, réminiscence de son enfance russe et de son apprentissage de la peinture en Allemagne.

    SONIA DELAUNAY
    Tandis que Robert Delaunay conceptualise l’abstraction comme un langage universel, Sonia Delaunay l’expérimente sur les supports les plus variés (tableaux, projets d’affiches, vêtements, reliures, objets domestiques) et crée à quatre mains avec le poète Blaise Cendrars La Prose du Transsibérien et de la Petite Jehanne de France. Durant la Grande Guerre, son passage en Espagne et au Portugal coïncide avec un premier développement de ses activités dans les domaines du théâtre et de la mode qu’elle commercialise à Madrid dès 1918, puis à son retour à Paris dans les années 1920. La décennie suivante marque l’épanouissement d’une abstraction épurée, caractéristique du style international, et en harmonie avec l’architecture comme en témoignent les grandes décorations murales du Pavillon de l’Air de l’Exposition internationale des arts et techniques, présentées à Paris pour la première fois depuis 1937. Le rôle de « passeur » de l’artiste entre la génération des pionniers de l’abstraction et celle de l’après-guerre se manifeste à travers sa participation aux Salons des Réalités Nouvelles, son implication dans les projets d’architecture et sa présence au sein de la galerie Denise René. Dès l’après-guerre, la peinture de Sonia Delaunay connaît un profond renouvellement qui culmine, à la fin des années 1960, dans un art abstrait intensément poétique. Sa créativité formelle et technique s’exprime alors dans des œuvres monumentales (peinture, mosaïque, tapis, tapisserie) et son œuvre tardive connaît un ultime essor dans les albums d’eaux-fortes et les éditions Artcurial.

    Servie par la reconstitution d’ensembles et de dispositifs inédits, et la présence de photographies et de films d’époque, l’exposition souligne le paradoxe d’une œuvre profondément inscrite dans son temps – de la belle époque aux années 1970 – et la constance des recherches formelles et la quête de synthèse des arts rendent également atemporelle.

    COMMISSARIAT
    Directeur : Fabrice Hergott
    Commissaires de l'exposition : Anne Montfort et Cécile Godefroy 

  • Visiter des expositions, des galeries.

    Pin it!

    Les visites d'expositions du jeudi commencent le 13 novembre.


    Rendez vous le 13 novembre à l'Institut culturel italien 73 rue de Varennes 75007, métro Varennes ou Rue du bac, puis nous irons à la rencontre de différentes galeries du quartier.


    Rendez-vous le 27 novembre Galerie Farideh Cadot 7 rue Notre Dame de Nazareth 75003, métro Temple ou République


    Rendez-vous le 11 décembre Galerie Jean Fournier 22 rue du Bac 75007, métro : rue du Bac.

     


    Tarif la séance 10€, l'année 100€, 70€ pour les personnes inscrites à un atelier.